Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


De haine, de violence

Publié par Révoltère sur 29 Février 2020, 17:17pm

Catégories : #Tendre insolence

De haine, de violence

 

Je dédis un peu de mon ennui

À qui voudra bien m’entendre

J̓’ai envie de livrer ma vie

Car j’ai trop à défendre

 

J’ai beaucoup à dire

J’espère faire mouche

J’ai des lyrics qui piquent

Je suis l̓épine, sans aucun doute

 

Je dis ce que je pense

Je sais que cela dérange

Mais je ne fermerai pas ma gueule

Avant que cela ne change

 

La violence me recueille

Je me sens si seul

Oh, douce France

Cher pays de mon enfance

Tu es trop cruel

Tu as chargé ma haine

Dans ton système hypra—inégalitaire

 

Quelque chose en moi ne croit plus, ta mayonnaise ne prend plus

 

Il n’y a pas d’avenir,

Rien à espérer

Vivre ou mourir

Fuir ou résister

 

De haine, de violence

 

Je suis la victime

D’un Etat qui assassine

Je suis le crime

Mais tout cela est légitime

Mon cher capitalisme

 

Non, non, non ce n’est pas normal

Non, non, non, c’est immoral

Je paie les pots cassés

J’arrive quand tout va mal

Les erreurs du passé

C’est pile-poil pour ma tronche

La merde, c’est les jeunes qui l̓’épongent

Aujourd̓hui, on règle les factures

De vingt ans de tas d̓ordures

Je suis né dans la mauvaise génération

J̓’ai toujours connu cette situation

Je suis né avec la déception

J’ai vu la crise et son évolution

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant, je suis pessimiste à 100 %

Y̓’a pas de raison que cela change

On n’a pas besoin de chercher les problèmes

Toute notre vie se suffit à être un problème

Putain de système,

Tu as prodigué la haine

 

Depuis 20 ans, c’est toujours de pire en pire

Personne n’en prend vraiment conscience

Depuis tout ce temps, on a beau dire

Les hommes politiques sont incompétents

 

Tant que cela ne sera pas plus grave

Cela ne pourra pas aller mieux

C’est dûr comme constat

Mais le futur passera par le feu

 

Attention, cela va chauffer

Si rien n’est fait, cela pourrait barder

Assez ! Au diable les promesses !

Assez ! Nous en avons assez

Tout cela devra s’arrêter

 

Il est tout beau le monde

Rien ne va comme il faut

On s’enfonce et puis on sombre

Et l’élite piétine ses racines

 

On veut tout avoir, même l’impossible

On veut le pouvoir, repousser les limites

À toi la gloire, brave scientifique

Tu ne cherches plus à progresser

À vouloir faciliter ton existence

Tu auras le prix nobel de la violence

 

Aujourd̓hui l’homme crée

Afin de pouvoir mieux détruire

La science, ou comment le plus anéantir

 

Je suis certain qu’il y a une fin

Trop, c’est trop, cette fois beaucoup trop

Je vous dédie ces quelques mots

De haine, de violence

 

                                                                                 Révoltère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents