Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


Une bonne petite guerre

Publié par Révoltère sur 23 Février 2020, 13:52pm

Catégories : #Tendre insolence

Une bonne petite guerre

 

Il est des gens qui croient,

Comme ils disent qu’”une bonne guerre”

Serait la solution à ce qui les déçoit.

Ils espèrent tuer la misère, étouffer le trouble,

Egaliser les races, supprimer le chômage.

Ils prétendent même que ce serait nécessaire

Foutaise ! Oublions le passé, ouvrons les yeux

La guerre est une solution à court terme

Tôt ou tard, le mal revient à la charge

Avec sa violence, sa loi, sa haine

Le tourbillon, on ne le terrasse pas.

Toujours plus fort, toujours plus puissant

Le malaise n’est jamais mort; il est le temps

Comme tant de lave sur les pentes du volcan

 

Ils vont envoyer leurs bombes, leurs missiles

Dans le seul but de tout détruire

Pas de pitié, aucune morale.

Les hommes s’entre-tuent c’est parfait

Cela fait de la place, ça débarrasse

La race s’assassine, ils trouvent cette pratique normale

Rien d’autre à proposer c’est pitoyable

Etat de merde, société dégueulasse

Tu prodigues la bestialité, tu es le diable

Après tout, après le carnage la reconstruction

La croissance, le plein emploi, la consommation

Tu as gagné ton pari mais à quel prix ?

Encore et toujours aucune idée sur la question

Tu copies le passé mais tu pourris ton institution

 

Qui sera assez intelligent pour comprendre

Qui pourra enfin prétendre

Qu’il possède les armes pour tuer le silence

Pourquoi attendre ? Attendre quoi ? Attendre la mort ?

Ne rien faire c’est accepter son sort

Les cartes sont distribuées, à nous de les utiliser

Ceux qui étaient avant nous on raté

La plaie ne s’est jamais refermée

Ils croyaient avoir réussi... dommage !

Je ne sais pas comment procéder

Dans cette grande humanité injuste et cruelle

Mais au fond de moi ma violence sommeille

 

Constat de faits, constat de manque

Le bon, le mauvais s’affronte avec élégance

Tour à tour contrôlent mon ignorance

Usurpation à outrance, la France, la décadence.

Préparez votre guerre bande de pourris

Faites pétez votre patriotisme derrière votre drapeau

saluez votre pays, il est beau et joli

C’est tout de même minable qu’après toute cette évolution

On en soit toujours au stade de l’auto-amputation

L’homme animal, tu es ridicule

C’est toi le meilleur, tu en es sûr ?

Non, non, non rien ne va plus

J’ai du sang sur les mains d’un peuple qu’on extermine

Maintenant tout va bien, on enterre les victimes.

 

A quoi ça sert le service militaire ?

A rien sinon préparer la guerre

On a peur du lendemain,

Du racisme, du génocide, des extrémistes

Alors on s’arme par sécurité

On a peur de son destin,

De la politique, de la religion, des autres pays

Alors on militarise sa société

On fait croire à la paix

On dit qu’elle est belle, éternelle

On lance des colombes, des blancs ballons

Mais au fond du coeur les projets sont diaboliques

Et en secret les petits chars, armes chimiques...

Tout détruire pour tout reconstruire

Qu’elle bonne idée j’y avais pas pensé !

N’y a-t-il vraiment aucune solution ?

Kondratieff avait raison, je crois que c’est une illusion

D’espérer qu’un jour on va tous se rouler des pelles

Jouer tous au foot et manger avec la même cuillère

 

J’ai peur de demain, j’ai peur de l’avenir

Nucléaire oui monsieur le pire est à venir

Le déclin est amorcé, c’est un cycle sans fin

Jusqu’à la disparition totale de l’espèce humaine

Jusqu’à la désertification de la planète entière

Mon combat c’est la résistance

Voici pourquoi Révoltère est objecteur de conscience

 

Monsieur le président,

Un jour la guerre viendra troubler la paix

Vous, vous serez épargnés

Comme vous l’avez toujours été”

                                                                                                             

                                                                                                        Révoltère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents