Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


L’invasion du fascisme en France

Publié par Révoltère sur 3 Mars 2020, 18:06pm

Catégories : #Tendre insolence

L’invasion du fascisme en France

 

Où est donc la mémoire

Pour presque le quart

Des français ?

C’est à croire

Qu’ils n’y a que des connards

Et que les connards sont mauvais.

L’histoire s’oublie vite

Putain, c’est pourtant pas si vieux !

Si vous voulez revoir le film

Le remake est déjà en jeu

 

Il faut vraiment

Être simple d’esprit

Pour être persuadé

Qu’FN c’est l’avenir

Il n’y a aucune idée.

Promettre c’est facile

Moi aussi je pourrais me lancer

Dans la grande famille politique

Mais je préfère rester à gratter sur mon papier

 

Ce n’est plus Hadolf

Mais ce n’est guère mieux

Golgoll 22 s’est échappé.

Dernière victime à Vitrolles

Cela commence par une ville

Et ça finit par un play-off

On pourrait parler

D’une sorte d’épidémie

Mais comment nommer ce nouveau miracle

C’est pourtant bien une maladie

 

On s’est tapé 14 ans

De gouvernements de gauche

Après on a essayé la droite.

Nous sommes en plein dedans

Et ce n’est pas vraiment rose.

Les problèmes basiques demeurent

Certes on a eu de bonnes choses

De part et d’autres

Mais la crise est extérieure

Et c’est le chômage qui nous fauche encore

L’histoire le vérifie

Lorsqu’un peuple ne sait plus

Quel est le meilleur parti

Il se lance dans l’inconnu

Et vote aux extrêmes

C’est malheureusement bien connu

Sans doute le désespoir...

Sans comprendre ni savoir

Mais merde ce n’est pas un test !

Il n’y aura pas de machine arrière

 

Y’en a certain qui conteste

Preuve que rien n’est joué

Car si on les laisse faire

On va se taper la troisième guerre.

Les fascistes sont attardés

Aucune orientation

On peut détailler.

C’est l’échec leur champ d’action

Donnez-moi quelques balles

Pour le front national

 

Ca va mal, la France peine

Et les tensions ne cessent de grandir

Mais si vous voulez que ce soit pire

Continuez de voter pour Le Pen

Il ne résoudra aucun problème

Car à vrai dire il les aime

C’est une source fertile, une vache à lait

Pour s’assurer une certaine stabilité

Lorsque tout se dégrade

Son électorat monte d’un stade

 

 

Ses boucs-émissaires

Ne sont pas les responsables

S’il existe des inégalités.

C’est avant tout planétaire

Mais où sont les coupables ?

Ce n’est pas les basanés

Monsieur le fils à papa

Que restera-t-il demain ?

C’est une manipulation mentale

C’est l’invasion du fascisme expérimental

 

                                                                                                    Révoltère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents