Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


Le préventif

Publié par Révoltère sur 1 Mars 2020, 08:02am

Catégories : #Tendre insolence

Le préventif

 

Les bounses de ma cité

Crient, s’injurient

Pour se faire remarquer

A longueur de journée.

Il squattent en nombre sur le devant, sur le palier

Et dès qu’un gars passe

C’est toujours la même rengaine :

T’as pas une smert ?”

Pauvres types !

Et si vous avez le malheur de répondre non

Une flamme de haine semble tout à coup

Briller dans les yeux, un regard perçant

Qui semble vous dire : Raciste !

Dans ces moments je leur briserai le coup

Mais bon je continue. Pas fou, le pacifiste !

 

Alors il faut jouer le mec cool,

Le révolté, être dans leur camp.

Quand je sors tard le soir je mets ma casquette

C’est on va dire le code sécurité.

Car s’il voyaient mes cheveux courts

Je ferais pas cent mètres sans je retourner.

Ici les crânes rasés on a appris à les détester

Comme il y a deux cent ans le loup que l’on traquait.

Moi ça me fait bien rire quand je vois leurs idoles

Kool Shen et Akhenaton avec trois millimètres sur le cailloux.

Et les gars qu’est-ce que vous avez dans la caboche ?

Vous vous croyez toujours persécutés,

Le mal n’est pas partout, non non non

Et après on s’étonne que .... ....

 

 

Les français sont racistes à 15 % il n’y a pas plus

De français racistes que les immigrés ....

Sont encore plus racistes !

Ah, il y a de quoi ! Vous rentrez chez vous tranquillement

Et parce que vous n’avez pas de cigarette on va agresse

Et vous tire votre veste de survêtement.

Et à celui qui en donne, il peut faire oublier et filer son paquet.

Je suis réaliste; seul dans la nuit devant ma cité, j’ai peur.

J’ai trop entendu d’histoire de gars tombé dans le filet

Car contre 10 on ferme sa gueule et file sa monnaie.

Les cités n’ont plus de bandes, elles ont des gangs

Organisés, armés pour pourrir votre présent.

 

Normal ensuite qu’un certain Mégret commence à monter.

Les jeunes n’ont rien compris,

Ils ne font qu’encourager le vote extrèmiste.

Le FN n’a pas besoin de financer de campagne, c’est gratuit !

Il suffit d’une agression, d’un acte de vandalisme...

Non vraiment on fait tout à l’envers si on croit stopper la progression

Par des paroles, c’est grillé à l’avance.

La plus belle moralité ne vaut quedalle appliqué à la réalité

Au lieu de raconter des discours grandguignolesques, silence !

Et on a beau avoir le coeur ouvert, passez donc dans ma rue

Vous allez regretter d’être venu ici et comprendrez qu’il faut agir

 

 

Et au fond je les comprend très bien tous ses français

Qui n’ont pas pu aller au boulot à cause d’une grève des bus ( une de plus)

Car quoi hier soir...Quoi encore ? On a lapié un chauffeur (une fois de plus )

C’est un fait courant après tout de nos jours.

Et je repense aussi aux parents dont le fils poignardé est resté sur le pavé,

C’était mon voisin, il n’avait que 17 ans, attaqué par des vautours.

Ah, je sais pas qui a fait le coup mais ici on s’en doute tous

Allez leur faire entendre leur raison monsieur le curé !

 

Cela fait un paquet de fois quand je rentre à la maison

Il y a une sorte de bande sur le pallier de l’immeuble

Oh, rien de bien méchant en l’occurrence

Mais je commence à avoir vraiment les jetons

De cet immeuble nauséabond qui pue la violence.

Alors je m’arrange pour sortir en même temps que ma voisine

Et lorsque je passe devant eux je regarde ( quoi au juste ) ailleurs

Car croiser leurs regards ca équivaut à “Qu’est-ce que t’as mec ?”

Ma prudence est ma seule arme; depuis je me faufile

 

 

On se la joue Stomy Bugsy

Et a défaut d’être la star, on fait tout pour devenir

Le kaïd du quartier, le flingue dans la poche,

Le chef truand des mômes de 10 ans.

C’est dingue, c’est pire que des boches !

Les plus petits traînent dans les rues toute la nuit

A exploser des poubelles, briser des abris-bus.

Avec 20 années on se prend pour Bruce Lee-Bruce Willis maghrébine

Que ce que vous voulez que je fasse ?

Ce n’est pas à moi d’agir, je m’en fout. Je vis.

 

A propos, je suis pas raciste, simplement préventif.

 

                                                                                                               Révoltère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents