Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


Petit joueur

Publié par Révoltère sur 7 Mars 2020, 18:34pm

Catégories : #Tendre insolence

Petit joueur

 

Contrôle, amorti, passe manquée

Les français ont encore perdu la balle

la contre-attaque est vite amorcée

Le scénario se répète mais est vite enrayé

Ce match assez pitoyable le restera pas dans les annales

 

Les meilleurs ne jouent pas ce soir

L’équipe est faible et peu fiable

Elle a été remembrée sans histoire

Depuis ce jour, tout va mal c’est la préhistoire

Le club des dinosaures incapables

Oh, elle est encore loin la victoire !

 

Toujours pas de tirs vers le but

Ou plutôt si, vers les tribunes

Il faudrait peut-être apprendre les règles

Avant de commencer à jouer, ne pas confondre

Rugby et football, c’est grave messieurs les athlètes

C’est sous la barre qu’il faut viser

Et avant de se croire une vedette apprenez donc à tirer

 

Je croyais qu’ils étaient là pour gagner

Et pas seulement ramasser le magot

La figuration, c’est bien payée apparemment

Mais votre confrontation est vraiment zéro

Les français étaient favoris, enfin dans les esprits...

 

Il n’y a pas à s’inquiéter pour leur bravoure

Ils seront récompensés pour leur agressivité

Et iront même boire le champagne à l’Elysée

Dans quelques jours avec à l’appui la médaille

Pour leur mémorable bataille et gagneront

Sans doute le droit de revenir encore une fois

 

Demain vous serez à la Une de l’Equipe

Après viendra l’interview, Télé-Foot et la presse people

On reverra mille fois vos duels héroïques, on vous bénira

Et vous serez des empereurs sur un nuage de fric

Les croisés reviennent au pays, la guerre est finie

Messieurs les footballeurs vous êtes des rapaces programmés !

 

L’adversaire n’a pas été à la hauteur, vous étiez supérieur

Le match était déjà remporté sur le papier c’était symbolique

Merci pour la rencontre vraiment merdique

Que vous nous avez offerte, c’est un honneur. Prenez votre chèque

Et allez vous exhiber, vous vautrer dans votre BMW

On a gagné et votre tête n’est pas prête de dégonfler

 

                                                                                                             Révoltère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents