Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


Ainsi va la vie / Désolation

Publié par Revoltere sur 27 Mai 2008, 20:18pm

Catégories : #AINSI VA LA VIE

Désolation:

 

 

 

Je me suis couché sur l’herbe grise

Les yeux grands ouverts et tristes

Pourtant c’était complètement inconfortable

Je me suis mis a rêvé à l’impensable

 

 

C’était un grand jour rose, un samedi

Les fleurs étaient mortes, presque pourries

Paresseux, je me suis conforté à ne rien faire

Alors je les ai brisées d’un coup de colère

 

 

Les arbres étaient depuis longtemps jaunes

Tel un champ de colza à perte de vue

Je me suis senti léger comme un cosmonaute

J’aurais voulu rester là si je l’avais pu

 

 

Mes mains brunes de terre se sont ouvertes

Pour y ramasser quelques vilains cailloux

Que j’ai lançé sur le corps inerte

Du poisson flottant décédé saoȗl

 

 

Il y avait de l’eau plutôt rouge

Même si le grand lac n’était plus si grand

Quelques flaques de boues comme des bouses

S’enorgellaient d’une croȗte de résistant

 

 

J’avais revêti mes plus beaux habits bleus

Au souvenir ce qui fȗt mais ne l’est plus

Un lacet défait, j’ai resseré le noeud

Tout fȗt décu, j’en fȗt si ému.

 

 

 

Avril 2008

Révoltère

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents