Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Révoltère

Révoltère

Poésies francaises pleines des joies et des tristesses de la vie, voyages et actualités vues d’un cinquième œil.


J’écris

Publié par Révoltère sur 29 Février 2020, 17:38pm

Catégories : #Tendre insolence

J’écris

 

J’écris, j’écris encore et encore

J’écris et je ne m’en lasse pas

Tant que l’envie demeurera présente

Jamais je ne pourrai m’en empêcher

J’ai comme une rivière qui sort de moi

Elle s’écoule, elle se vide de ma tête

Elle emporte mes doutes à trépas

Elle traîne et tue ces peurs qui me hantent

 

Ma rivière capturent aussi vos idées

Mes réflexions, mes interrogations

Enfin capturent n’est pas le mot adéquat

Je devrais plutôt dire libèrent

Oui, elles les libèrent comme il se doit

Les libèrent de leur étau mental

Alors je suis comme débloqué

Je suis comme opéré

D’une tumeur interne et délicate

On m’a retiré quelque chose certes

Mais je ne le regrette pas

A vrai dire même, je l’apprécie

Car je peux enfin formuler mes phrases

Je peux enfin exprimer mes pensées

Je vois les choses d’une autre façon

Et je peux alors écrire ce que je pense

Ecrire, écrire sur ce qui me dérange

 

Jamais je ne resterai inerte

Jamais je ne cesserai ce débit

C’est peut-être bizarre comme réaction

Mais écrire est bien plus qu’une envie

C’est un besoin, une nécessité

L’encre est mon médicament à réfléchir

Car elle permet vraiment beaucoup

On se pose des questions, on y répond

C’est un débat contre nous-même

C’est une remise à zéro des acquis

Un test mental ses connaissances

Mais parfois c’est le trou

Il y a des sujets sans opinion

Alors je me mets au défi

 

Je tente de prendre position

J’essaie de le classer fini

En disant cela, j’ai l’impression

De faire une sorte d’inventaire à ma façon

De classification des thèmes appréhendés

Une grande étude approfondie

De ma personnalité cachée

Car il y a toujours une part

De nous qui reste inconnue

Car il y a toujours ce mystère

Qui nous étreint de tout notre être

 

Jamais on ne peut assez se connaître

Jamais on ne cessera de se découvrir

Un talent caché, une dextérité inopinée

Et oui, on se découvre au fil de la vie

On se trouve des défauts, des qualités

On se découvre des réactions inattendues

On y retrouve enfin le bien et le mal confondus

Et l’écriture aide à cette self-compréhension

On s’invente des situations, on crée son scénario

Les frontières n’ont de limite que celles de nos mots

On peut tout se permettre. Le délire !

On peut même s’échapper quand on sait en profiter

 

J’écris pour faire partager

J’écris pour faire apprécier

J’écris pour communiquer

Tout ce qui me scandalise

Tout ce qui m’émeut à mourir

Tout ce qui est l’injustice

La bêtise, le non-sens est à décrire

 

Oui, j’écris mais ne vous l’ai-je pas déjà dit ?

 

                                                                                           Révoltère

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents